THÉORIES ET CHAMPS LITTÉRAIRES

Études françaises 5213 3.0
Narratologie

Ce cours propose une introduction approfondie à l’analyse du récit littéraire : étude des notions et techniques fondamentales de l’analyse narrative et application de ces dernières à divers romans, contes ou nouvelles.

Études françaises 5221 3.0
Études de théorie littéraire contemporaine

Ce cours est une introduction aux diverses théories et méthodes d’analyse textuelle, dont l’épanouissement au XXe siècle a permis le renouvellement des études littéraires.

Études françaises 5224 3.0
Sémiotique du théâtre

L’univers sémiotique que constitue le théâtre, cette machine à produire des signes, dirait Barthes, soulève diverses problématiques : rapport entre texte théâtral et représentation, entre personnage et comédien, entre spectacle et spectateur… autant de voix pour l’étude du phénomène théâtral.

Études françaises 5613 3.0
Sémiologie générale et textes littéraires
S’appuyant sur certaines notions propres à la sémiologie générale, le cours propose une étude fonctionnelle de la signification des textes littéraires. Le texte littéraire est construit, comme tout autre texte, à partir de structures linguistiques, mais son fonctionnement est particulier, l’information qu’il transmet étant plus riche que celle transmise par un texte utilitaire.

Champs littéraires

Études françaises 5202 3.0
L’utopie littéraire aux XVIIe et XVIIIe siècles
À l’aide d’un certain nombre d’utopies des XVIIe et XVIIIe siècles, et par un survol de leurs sources antiques et étrangères, nous proposons une réflexion sur l’utopie littéraire et sur les causes de son essor sous l’Ancien Régime.

Études françaises 5214 3.0
L’écriture épistolaire
Ce cours se propose d’explorer le champ épistolaire à partir d’ouvrages théoriques sur la question. Le corpus choisi varie selon la personne chargée du cours.

Études françaises 5227 3.0
Le récit de voyage au Nouveau Monde (XVIe-XVIIIe siècles)

Ce cours propose une réflexion sur le genre viatique comme on l’appelle maintenant de plus en plus souvent pour parler des journaux de bord, des relations de missions, de séjour ou de découverte qui connaissent à « l’âge classique » un rayonnement sans précédent dans l’histoire littéraire.

Études françaises 5236 3.0
Mythe et littérature

Ce séminaire propose une initiation aux différentes approches d’étude de la littérature en conjonction avec le mythe et une exploration des méthodes d’analyse récemment développées et affinées dans ce domaine (notamment la mythocritique et la mythanalyse).

Études françaises 5237 3.0
L’Esthétique et la poétique

Ce cours explore en profondeur, dans une perspective interdisciplinaire, au croisement de la critique littéraire et de la philosophie, avec l’appui des oeuvres littéraires tirée de la littérature de langue française, deux grands et incontournables domaines de réflexion sur la littérature : l’esthétique et la poétique. Les aspects les plus importants de l’esthétique  et de la poétique sont d’abord abordés séparément pour servir, ensuite, à l’établissement des rapports multiples entre l’esthétique et la poétique, dans le processus de production de la représentation littéraire.

Études françaises 5238 3.0
Littérature jeunesse et autoreprésentation
Qu’il s’agisse de faire découvrir l’aventure de la lecture (albums et premiers romans) ou de traiter du moi en devenir (romans pour adolescents), l’autoreprésentation caractérise de plus en plus d’œuvres jeunesse contemporaines. Ce cours propose d’en circonscrire les principales manifestations à travers l’analyse d’ouvrages français et canadiens-français. Des concepts théoriques qui lui sont étroitement associés (intertextualité, métalepseY) seront aussi abordés

Études françaises 5239 3.0
Nouveaux mondes, mondes nouveaux : esquisse d’une géographie imaginaire de la France renaissante à l’âge des Lumières

Ce séminaire qui porte sur les lieux imaginaires vise à permettre aux étudiants d’établir une filiation entre les grands mythes géographiques de l’âge classique au sens large du terme et les légendes de l’Antiquité et du Moyen Âge. Il a en outre pour but de sensibiliser les étudiants aux problématiques de l’intertextualité et de la description dans les textes de fiction.

Études françaises 5241 3.0
Balzac et l illusionnisme social

Faire illusion, tel est le moteur de la réussite sociale selon Balzac. Que l’on soit un génie de la science ou un génie de l’illusion, l’important est de paraître un génie. Le monde de Balzac où se joue la « comédie humaine » sera analysé à la lumière de cette perspective qui est aussi celle de l’école sociologique de l’illusionnisme social (Bourdieu, Goffman).

Études françaises 5242 3.0

Roman de la Seconde Guerre mondiale

Ce cours propose d’etudier des romans qui metient en scene la Seconde Guerre mondiale. Il s’agira d’analyser la construction de memoires collective et culturelle qui s’opere dans ces oeuvres selon une approche sociocritique.

Études françaises 5243 3.0
Écriture poétique
Ce cours invite l’étudiant(e) à réfléchir sur sa prise de parole et sur le langage poétique, dans le but d’appréhender son propre acte créateur et d’ainsi prendre conscience des forces et des faiblesses qui sous-tendent sa démarche créatrice.

Études françaises 5244 3.0

Écriture poétique franco-ontarienne contemporaine

Ce cours examine l’ecriture poetique franco-ontarienne contemporaine a partir de certains auteurs, themes et developpements theoriques. La poesie franco-ontarienne reflete des thematiques universelles et des specificites socioculturelles et linguistiques propres au contexte minoritaire. Les thematiques abordees dans la production poetique que nous etudions cherchent a montrer, entre autres, les influences determinantes du contexte sur les poetes et vice versa.

Études françaises 5245 3.0/6209 3.0 (cours co-inscrit avec TRAN 5342 3.0

Traduire Balzac

Partant des théories de la réception (Jauss, Iser) et des approches culturelles plus récentes en traductologie (Bassnett, Lefevere), ce cours mettra en lumière quelques-unes des questions, politiques, sociales, historiques et autres qui déterminent la traduction d’un auteur à l’étranger. Des études de cas sur Balzac en anglais et en chinois serviront de base à l’étude de la réception de Balzac dans d’autres langues et/ou pays.

ÉCRITS FÉMININS

Écrits féminins de l’Ancien Régime

Études françaises 5207 3.0
La voix des femmes à la Renaissance en France
Ce cours étudiera les conditions de l’expression féminine en France au XVIe siècle à la lumière de la recherche courante (condition et éducation des femmes, prise de parole acceptable et exceptionnelle). Étude de textes de plusieurs écrivaines connues (Marguerite de Navarre, Louise Labbé) et moins connues (Hélisenne de Crenne, les Dames des Roches), ainsi que d’écrits intimes (lettres et mémoires).

Études françaises 5216 3.0
S’écrire au féminin : les correspondances féminines des XVIIe et XVIIIe siècles
Nous proposons d’étudier les rapports que les femmes d’expression française des XVIIe et XVIIIe siècles entretinrent avec l’écriture épistolaire et de montrer comment cette dernière permit de contourner bien des interdits.

Écrits féminins de la Francophonie

Études françaises 5230 3.0
Le roman féminin en Algérie
Ce cours se propose de présenter l’originalité de l’itinéraire d’écriture de romancières algériennes. À partir de perspectives littéraires diverses et de contextes socio-historiques et culturels particuliers, on analysera les œuvres qui ont contribué à générer la littérature féminine de langue française en Algérie.

Études françaises 5232 3.0
Écriture féminine au Maroc

Ce cours vise à fournir un aperçu des étapes marquantes de la littérature marocaine d’expression française au féminin. On analyse les œuvres d’écrivaines d’origine arabo-musulmane et judéo-sépharade selon les problématiques qu’elles soulèvent face à l’appréhension du réel et à la remise en question de l’ordre conventionnel et moral imposé par ces sociétés enracinées dans un modèle très fortement patriarcal.

Écrits féminins en France aux XXe et XXIe siècles

Études françaises 5228 3.0
Annie Ernaux : la mémoire vécue et écrite

Ce cours focalise l’attention sur quatre grands ouvrages de l’écrivaine contemporaine Annie Ernaux. Le texte sera étudié à travers des perspectives critiques variées – en particulier, la théorie féministe, la sociocritique, la narratologie et les théories de réception – afin de révéler les principales préoccupations thématiques de l’auteure et les traits stylistiques de son texte.

Études françaises 5212 3.0
Colette, les femmes et l’écriture

Ce cours étudie l’œuvre de Colette sous plusieurs aspects : sociologique (les  » femmes-auteurs  » à la Belle Époque), stylistique (l’écriture de Colette) et thématique (la venue de l’écriture, l’affirmation de la liberté, le goût de la vie).

Études françaises 5231 3.0
Andrée Chédid
Plusieurs approches théoriques sont ici proposées pour aborder l’œuvre romanesque d’une grande écrivaine égyptienne d’origine libanaise, Andrée Chedid.

LITTÉRATURES ET SOCIÉTÉS

La Francophonie

Études françaises 5220 3.0
Le roman maghrébin
Introduction à la littérature maghrébine francophone par l’étude approfondie de trois romans marquants, aussi bien dans leur facture romanesque que dans leur contenu révolutionnaire. On s’attachera à cerner les nouveaux procédés narratifs, l’impact sociopolitique et surtout l’esthétique nouvelle qui se démarque de celle d’autres francophonies. On n’imposera pas de grille méthodologique ni une seule approche théorique. On tentera de dégager, à partir des œuvres et de leur configuration, une analyse qui prenne en charge le roman dans son contexte historique et formel.

Études françaises 5225 3.0
Les Lettres belges francophones : une littérature d’irréguliers
On se propose d’étudier quelques-uns des grands textes narratifs belges, en les resituant dans l’originalité de leur émergence institutionnelle et dans la spécificité de leur écriture. Les œuvres étudiées seront choisies parmi les trois grandes périodes de la littérature belge (époque léopoldienne, surréalisme et après-guerre) : du roman symboliste (Rodenbach) au roman contemporain (Mertens), en passant par la nouvelle fantastique (Ray) et le roman policier (Simenon). Une attention toute particulière sera aussi accordée aux grandes écrivaines belges, telles Yourcenar ou Mallet-Joris.

Le Canada français

Études françaises 5226 3.0
La nouvelle au Québec et au Canada français

Ce cours propose une réflexion sur les caractéristiques formelles de la nouvelle en tant que genre littéraire et explore les différents facteurs contextuels susceptibles d’expliquer l’évolution du genre bref au Québec et au Canada français à partir de 1960. Pour ce faire, il puise dans plusieurs approches théoriques : perspectives narratologique et stylistique, et théorie de la réception.

Études françaises 5233 3.0
Nouvelles esthétiques en littérature québécoise

Exploration approfondie des nouvelles formes de narration qui se sont manifestées dans la littérature québécoise contemporaine depuis 1980 jusqu’à nos jours. Avant la présentation et une analyse détaillée des œuvres choisies, une introduction de type théorique sera consacrée à chaque courant esthétique.

Études françaises 5235 3.0
Dialogues des cultures en littérature québécoise

Ce cours propose aux étudiants d’explorer à partir d’un corpus d’oeuvres contemporaines le phénomène des cultures en contact, qui a tant marqué, ces derniers temps, aussi bien la littérature québécoise que la littérature internationale. Les auteurs d’origines diverses seront à l’étude, ainsi que les auteurs québécois, nés au Québec, qui ont écrit sur d’autres cultures et d’autres sociétés.

La France

Études françaises 5219 3.0
André Malraux, romancier-mémorialiste
Ce cours étudiera quelques aspects de l’écriture riche et variée d’André Malraux. On essaiera notamment de tracer l’évolution du roman d’aventure au texte dialogué et au discours socratique. On portera aussi attention aux textes du mémorialiste où s’affirme le mode dialogué. Quelques questions de théorie d’art et de théorie littéraire que Malraux a exposées dans ses essais seront abordées.

Études françaises 5222 3.0
Voltaire : les enjeux de son écriture
À partir des formes variées de l’écriture de Voltaire : la lettre, le théâtre, l’histoire, la poésie épique, le conte philosophique, etc., ce cours propose une étude de l’efficacité du langage dans la société française du XVIIIe siècle.

Études françaises 6206 3.0
Introduction à la textologie : écrits de l’Ancien Régime
Ce séminaire propose d’initier les étudiants aux problématiques de l’édition critique des textes de l’Ancien Régime en mettant l’accent sur les écrits de la Nouvelle-France.
Même s’il n’y a jamais eu d’imprimerie en Nouvelle-France, le corpus de la littérature coloniale de la langue française est particulièrement riche et donna lieu à de nombreuses rééditions en France et plus tard au Québec. Tous les historiens de la littérature francophone d’Amérique s’entendent pour dire que le corpus de la Nouvelle-France constitue le ferment incontournable des lettres et de l’identité québécoises. Or, bien que l’exégèse des écrits de la Nouvelle-France soit de plus en plus féconde depuis ces dernières décennies, de nombreux manuscrits restent encore inédits et plusieurs imprimés ne sont plus disponibles. En outre, le patrimoine littéraire que forment les écrits de la Nouvelle-France suppose de multiples connaissances historiques, ethnographiques, zoologiques, botaniques et linguistiques pour être apprécié par un plus grand nombre de lecteurs.