YOUNG, Lélia est professeure agrégée au département d’Études françaises de la Faculté des Arts de l’Université York. Elle est titulaire d’un Doctorat en linguistique (Université de Montréal, Québec); d’une Maîtrise en littérature comparée (Montréal, Québec).

Ses domaines de spécialisation, en linguistique textuelle et en littérature, couvrent les différents niveaux de l’analyse textuelle (par exemple, la cohésion, la cohérence, la rhétorique) ainsi que celui de la création littéraire et sont orientés vers une étude dynamique de la manifestation du discours littéraire dans son contexte transculturel et historique. La visée disciplinaire et interdisciplinaire adoptée s’applique surtout à l’analyse du texte littéraire francophone d’Amérique du Nord et d’Afrique du Nord.

Sa recherche actuelle en littérature porte d’une part sur la poésie francophone en Amérique du Nord et d’autre part, sur les oeuvres littéraires d’écrivains francophones ontariens ou issus de l’immigration francophone au Canada. Sa recherche actuelle, en linguistique théorique et appliquée, porte sur la base systémique et fonctionnelle du langage, sur les fonctions sociales et créatrices du langage.

Lélia YOUNG est directrice du Cercle international de chercheurs en études littéraires francophones inter et multidisciplinaires à l’université York et a été récemment élue, à l’échelle internationale, membre du Conseil d’administration du CIEF (Conseil International d’Études Francophones).

Dans le domaine de la création littéraire, elle est l’auteure de recueils de textes poétiques et a été sollicitée pour être membre de plusieurs jurys prestigieux sur les plans national et international.

Elle a récemment initié, organisé et coordonné à l’université York un colloque international scientifique subventionné par le CRESH sur la poésie francophone en Amérique du Nord.

Elle travaille actuellement à la réalisation de plusieurs livres et articles en chantier (voir ci-dessous).

Quelques publications sélectives récentes (7 dernières années) ou en préparation

Livres
Langages Poétiques et poésie francophone en Amérique du Nord. Québec,
Les Presses de l’Université Laval (subventionné par le CRESH).

Regards croisés sur des écritures francophone d’ici et d’ailleurs Québec : les Éditions du Marais.

Articles
«Cohésion lexicale et figures de style dans Les Cases basses de Leila Houari». Rapport entre la forme et le sens, éléments de cohésion et de référence lexicale» (20 p.)

« Interface forme/sens en poésie : le signe alternatif » (15 p.)

2011 «Une analyse de l’écriture poétique du linguiste Gérard Étienne » in Portes ouvertes sur l’œuvre de Gérard Étienne (poète, romancier, dramaturge, essayiste, journaliste et linguiste) (15 p.)

2011 « Une écriture de la fragmentation dans le roman franco-ontarien. » (15 p.)

2011 «Narrative Discourse Coding: Cohesion in Children’s narrative» (second co-auteure), 30 p. (à venir).

2011 «Narrative Discourse Coding: Syntactic Complexity- Errors and Coherence» (co-auteure), 30 p. (à venir)

2010 Articles sur deux auteures franco-ontariennes : Marguerite Andersen et Mireille Desjarlais in Gaétan Gervais et Jean-Pierre Pichette (Eds), Dictionnaire des écrits de l’Ontario français, Ottawa, Presses de l’université d’Ottawa (p. ? récent. précision à apporter)

2009 «Analyse textuelle de Il était parti dans la nuit de Youssef Amghar». In N. Redouane (Ed.), Vitalité littéraire au Maroc. Paris, L’Harmattan, 53-64.

2009 «Analyse textuelle de L’Homme-papier de Marguerite Andersen». In Nouvelles Études Francophones, Vol. 24, No 1, 113-125.

2007 «La poésie franco-ontarienne» In Ali Réguigui (Eds.), Perspectives sur la littérature franco-ontarienne. Sudbury, Canada, Éditions Prise de Parole, p. 205-234.
2005 «L’exil et l’interculturel en contexte diglossique franco-ontarien dans l’écriture poétique d’Évelyne Voldeng», in Salvatore Bancheri and Danièle Issa-Sayegh (Eds.), Cross-Cultural Relations and Exile Ottawa, Canada, Les Éditions Legas, 117-132.

2004 «Occultation du signe et concept de la voix comme présence de l’être dans le poème de Torreilles», in Paul Perron and Sergio Villani (Eds.), Lectures de Pierre Torreilles, Approches critiques Ottawa, Canada, Les Éditions Legas, 107-121.

2004 «La création au féminin dans la poésie d’Évelyne Voldeng», in Francine Chicoine (Ed.), Évelyne Voldeng sourcière de mots Ottawa, Canada, Les Éditions David co-publication avec les Éditions de l’Interligne and Les Éditions du Nordir, 81- 86.

Critique
2010 Lire Poliquin, François Ouellet (dir.),Revue Recherches sociographiques, (3), Vol. LI, Université Laval, 591-594.

Livres de création poétique : poésie, nouvelles, théâtre, publiés ou en préparation
2011-12 Lettres au pied du lit (nouvelles, publication à venir)
2011-12 Le désert (théâtre, publication à venir)
2011 Failles (poésie, publication à venir)

2007 Réverbère, Montréal : Les Éditions du Marais. 88 p.

2006 Aquarelles. La paix comme un poème. Montréal, Les Éditions du Marais. 68 p.

Publications de textes poétiques récents dans des anthologies

2010 « Haïti Bleu sous Blanc » dans le collectif Pour Haïti (416 p.) coordonné par Suzanne Dracius, Martinique, Éditions DESNEL, p. 299

2010 Anthologie des écrivains sépharades du Québec, in David Bensoussan 2010, Montréal, Éditions du Marais, p. 439-445 ; 540.

2008 « Le Malade est-il imaginaire ? », Langage et créativité «Spécial Roumanie en collaboration avec VERSUs/m», (4), p. 13.