Yvette SZMIDT

Diplômée de l’université McGill (B.A) et. de l’Université de Toronto (M.A. et Ph.D.), elle est professeur titulaire au département d’Études françaises de l’Université York – Glendon. Ses travaux de recherche portent principalement sur les littératures de la francophonie des pays du Maghreb (Algérie, Maroc, et Tunisie),  l’écriture au féminin ainsi que sur la littérature de l’exil.

Domaines particuliers de spécialisation

  1.  Littérature méditerranéenne et francophone des pays du Maghreb
  2.  L’œuvre de Malika Mokeddem
  3.  L’œuvre d’Assia Djebar
  4.  Littérature au féminin au Maroc
  5.  Littérature judéo-sépharade maghrébine
  6.  Littérature de l’exil : Maghrébinité littéraire au Canada

Elle est très engagée à l’expansion des études et des recherches sur les littératures maghrébines de langue française sur le continent nord-américain. Cela l’a amené à fonder en juillet 1996, (avec N. Redouane, CSULB-USA), Le Maghreb Littéraire (revue canadienne sur les littératures maghrébines) où elle occupe depuis 10 ans la fonction de rédactrice adjointe et directrice de la production ; ainsi que la création de deux collections spéciales pour les Éditions L’Harmattan (Paris, France) : (1) Autour des écrivains maghrébins, en 2000 et (2) Autour du texte maghrébin, en 2008.

Yvette Szmidt est très active à développer et propager la recherche sur les littératures maghrébines, tant par son travail de co-rédactrice du Maghreb Littéraire, par la co-direction de plusieurs collectifs que par ses propres recherches présentées à plusieurs conférences et congrès internationaux. Elle a aussi co-organisé divers colloques internationaux dont trois, sur les littératures francophones du Maroc (1994), sur le fait littéraire en Tunisie (1995), et sur les littératures algériennes contemporaines(1999).
Parmi ses plus récentes publications elle a co-dirigé plusieurs ouvrages sur les littératures maghrébines dont : Algérie : Nouvelles Écritures (2000 – avec Ch. Bonn et N. Redouane), La Traversée du français dans les signes littéraires marocains(1996 – avec H. Bouraoui et N. Redouane) ), ainsi que deux ouvrages majeurs sur les œuvres globales de deux écrivaines algériennes, publiés par Les Éds L’Harmattan (France) : Malika Mokeddem en 2003 (avec R. Elbaz et N. Redouane) et Assia Djebar en 2008 (avec N. Redouane). Elle est également co-auteure du premier ouvrage consacré entièrement à neuf écrivaines marocaines : Parcours féminin dans la littérature marocaine d’expression française(2000)
Elle a publié plusieurs articles sur divers auteurs maghrébins, dans des revues internationales citons, entre autres : •Effet-personnage dans Enlèvement au palais royal d’Ahmed Beroho, 2008. •De la parole et de l’écriture dans Le Livre de Fatma, 2008.•Parole plurielle d’Assia Djebar sur son œuvre (avec N. Redouane), 2008. •Un aller simple : « Les Harragas » ou les barques de la mort de Mohamed Terriah,2008. • Évocation de Tanger revisitée par une écrivaine judéo-marocaine, 2007. • Intertextualité cervantesque : dans Vaste est la prison d’Assia Djebar, 2006. •Le bestiaire marin de Malika Mokeddem dans N’zid, 2006. •Parcours poétique à la croisée de plusieurs cultures : Lélia Young, 2005. •Retour à l’algérianité chez Annie Cohen, 2004. •Du désir et de la douleur dans Patio de Sapho, 2004. •L’Interdite de Malika Mokeddem ou sur-vie d’une écrivaine en marge de sa société,2003. •Littérature francophone en Ontario : de l’histoire et de l’écriture, 2003. •Nouvelles stratégies dans l’écriture féminine au Maroc. La liaison de Lyne Tywa, 2003. •De l’écriture auto-biographique dans « L’eau de mon puits » de Yamina Chebab, 2002. •(En) quête de la vérité dans « Un Mensonge » de Sapho, 2001. •De la contiguïté à l’espacement, de la fusion au schisme : Traversées interculturelles chez Élisa Chimenti et Sapho, 2000. Mémoire culturelle judéo-marocaine en miroir dans « Le Sortilège (et autres contes séphardites) » d’Élisa Chimenti, 1999. La Judéira : Espace identitaire dans « Mazaltob« de Blanche Bendahan, 1999.
Parmi ses publications en préparation mentionnons l’ouvrage : De la maghrébinité littéraire au Canada sur les œuvres des écrivains canadiens d’origine maghrébine (juifs et musulmans) ainsi qu’un Dictionnaire sur les œuvres littéraires des écrivaines du Maroc, de 1950 à nos jours, (en collaboration avec N. Redouane)

Téléphone : 416 736-2100 poste 88214
Bureau : Glendon, Pavillon York 216
Courriel : yszmidt@yorku.ca