Le Collège universitaire Glendon se joint à l’initiative Ouvrir les frontières du savoir du Bureau canadien de l’éducation internationale

Le Collège universitaire Glendon s’engage à s’impliquer dans la zone de promotion des études à l’étranger et la zone d’innovation sur les études à l’étranger

Toronto, le 23 février 2017  – le Collège universitaire Glendon s’est joint à l’initiative Ouvrir les frontières du savoir du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI) pour que davantage d’étudiants canadiens puissent profiter d’une expérience d’apprentissage dans d’autres pays.

Les rapports indiquent que chaque année, seuls 3,1 % des étudiants canadiens de premier cycle à temps plein en université canadienne ont été faire des études à l’étranger. Ce chiffre est encore plus bas pour les collégiens à temps plein : 2,5 %. Ceci, malgré les rapports des étudiants sur la nature transformatrice de l’expérience, ses nombreuses contributions à leurs réussites scolaires et professionnelles et sa valeur dans l’amélioration de leurs compétences de communication, de connaissance de soi et d’adaptabilité.

En tant que partenaire de la zone d’innovation sur les études à l’étranger, le Collège universitaire Glendon s’engage à trouver et éliminer les obstacles internes aux études à l’étranger et à participer à des discussions avec d’autres établissements du pays confrontés aux mêmes difficultés.

Le BCEI apportera son aide en organisant des webinaires et des discussions thématiques entre homologues pendant l’année pour permettre aux établissements de discuter de leurs difficultés et des approches possibles à adopter pour atteindre les objectifs qu’ils ont en commun, trouver les pratiques d’excellence à suivre et diffuser des travaux de recherche à l’appui et des études de cas, au besoin.

En tant que partenaire de la zone de promotion des études à l’étranger, nous nous engageons à contribuer à la campagne nationale de communication visant à promouvoir la valeur des études à l’étranger auprès des étudiants et autres intéressés en créant et partageant du contenu sur les répercussions et les résultats des études à l’étranger.