PERMIS DE TRAVAIL POSTDIPLÔME (1ER CYCLE) : 

À la fin de vos études, vous pouvez demander un

« permis de travail postdiplôme », à savoir un permis ouvert qui vous permet de rester au Canada et de travailler pendant une durée maximale de trois ans.
Au moment de la demande, votre permis d’études doit être valide et vous devez déposer votre demande dans les 90 jours suivant la publication de vos notes finales. Une offre d’emploi n’est pas nécessaire pour demander ce permis.
Visitez la page Web de Citoyenneté et Immigration pour voir si vous êtes admissible à ce permis.

De plus, si vous êtes étudiant étranger, vous pourriez être en mesure de postuler à :

  • Opportunités Ontario pour la nomination en tant que résident permanent, dans la catégorie des Étudiants étrangers ;
  • La classe de l’expérience canadienne : si vous êtes étudiant étranger et que vous avez une expérience de travail qualifiée au Canada, vous pourriez être admissible au passage de la résidence temporaire à la résidence permanente en vertu de la classe de l’expérience canadienne.

DIPLÔME DE MAÎTRISE OU DE DOCTORAT :

Si vous êtes un diplômé récent ou que vous serez bientôt diplômé d’une maîtrise ou d’un programme de doctorat, vous pourriez être en mesure d’être nominé pour le statut de résident permanent grâce à des programmes offerts par le gouvernement provincial et/ou fédéral.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez prendre un rendez-vous avec le personnel de York International localisé à York Lanes, en cliquant ici.

AVIS IMPORTANT :

En raison des changements que l’Ontario a apportés afin de mieux faire correspondre les volets du programme aux besoins du marché du travail, la province a déjà reçu un nombre suffisant de demandes dans le cadre du POCI pour atteindre le quota de 2016 que le gouvernement fédéral a fixé.

L’Ontario a pris la décision responsable de suspendre temporairement l’acceptation de demandes pour certains volets du POCI qui font l’objet d’une forte demande. Soulignons que cette mesure ne s’applique pas aux volets du POCI qui sont moins en demande et aux autres options qui sont offertes.

  • Le 16 février 2016, l’Ontario a cessé d’envoyer des déclarations d’intérêt pour le volet Priorité basée sur le capital humain (entrée express) du POCI.
  • À compter du 9 mai 2016 à 17 h (HAE), l’Ontario suspend temporairement l’acceptation de nouvelles demandes pour les volets suivants du POCI qui font l’objet d’une forte demande :

– Présélection de l’employeur ;
– Candidats étrangers titulaires d’une maîtrise ;
– Candidats étrangers titulaires d’un doctorat.

  • Les demandes visant les volets Présélection de l’employeur et Candidats étrangers (titulaires d’une maîtrise ou d’un doctorat) envoyées après le 9 mai 2016 à 17 h (HAE) ne seront pas traitées et seront renvoyées aux candidats avec leur paiement.
  • Le POCI continuera d’accepter les demandes présentées pour le volet Travailleurs étrangers qui ont reçu une offre d’emploi et du volet Étudiants étrangers qui ont reçu une offre d’emploi au fur et à mesure que les demandes de présélection de l’employeur seront évaluées. Seuls les travailleurs étrangers et les étudiants étrangers dont l’offre d’emploi a été approuvée à l’issue du processus de demande de présélection de l’employeur peuvent présenter une demande au POCI. Ces demandeurs disposeront de 60 jours à compter de la date de la lettre d’approbation de la présélection de l’employeur pour présenter une demande à l’un ou l’autre de ces volets.
  • Le POCI continue d’accepter et de traiter les demandes pour le volet Travailleurs qualifiés francophones et le volet Entreprises. Le POCI continue également d’accepter les déclarations d’intérêt pour le volet Entrepreneurs.

Veuillez consulter les pages Web des volets qui acceptent encore des demandes ou des déclarations d’intérêt : le volet Travailleurs qualifiés francophones, le volet Entreprises et le volet EntrepreneursLe gouvernement fédéral propose également d’autres possibilités.

Consultez la page Web mise à jour de POCI pour vous tenir au courant des nouvelles, des annonces et des nouveaux développements concernant le Programme ontarien des candidats à l’immigration.
Pour en savoir davantage, consultez la foire aux questions