Le français ontarien

Cet atelier portera sur le français parlé en Ontario. L’Ontario est la province canadienne la plus peuplée et si elle possède la population francophone numériquement la plus forte hors Québec, un demi-million d’habitants, le français n’est la langue maternelle que d’un Ontarien sur vingt. Malgré la diversité linguistique de l’Ontario, l’anglais est incontestablement la langue qui domine. En ce qui concerne les connaissances des langues officielles, la grande majorité de la population de la province ne peut communiquer qu’en anglais (86,3%), tandis que 11% parlent français et anglais. Le fait qu’une proportion très réduite parle français et ne parle pas anglais (0,3%) témoigne du bilinguisme généralisé de la population franco-ontarienne. Les conséquences linguistiques de cette situation de contact des langues et de bilinguisme ont fait l’objet d’un nombre considérable d’études depuis une quarantaine d’années. Nous invitons les chercheurs à proposer pour cet atelier leurs travaux linguistiques récents et/ou en cours sur le français parlé en Ontario. Nous aimerions regrouper dans cet atelier des communications portant sur divers aspects du français ontarien : lexique, morphosyntaxe, phonétique et phonologie, etc. Veuillez consulter l’Appel de communications du colloque AFLS pour plus de détails.