Le français dans tous ses espaces

Le thème du colloque AFLS 2017 qui se tiendra à Toronto, en Ontario, met en vedette l’étendue et la diversité des communautés d’expression française, résultats de la mobilité des francophones au cours des siècles dans les différents continents. L’évolution du français a ainsi connu diverses trajectoires selon les continents où cette langue s’est exportée et selon l’habitat de ses locuteurs et leur organisation sociale.

Les Canadiens francophones, vivant dans un pays et sur un continent majoritairement anglais, illustrent bien les parcours linguistiques des populations francophones évoluant dans des sociétés où le statut du français varie selon la puissance concurrentielle d’autres langues et principalement de l’anglais.

Dans un tel contexte on peut s’interroger sur la division catégorique entre première langue acquise et langue seconde. Le régime scolaire d’immersion française, très populaire au Canada anglais, a produit des locuteurs du français dont la compétence est souvent évaluée en regard de celle de francophones canadiens, comparaison rendue caduque du fait de la diversité des compétences des francophones locaux eux-mêmes. Par exemple, le français parlé en Ontario présente des caractéristiques qui le distinguent d’autres variétés de français européennes ou nord-américaines, mais qui le rapproche plus ou moins du français appris comme langue seconde en milieu scolaire selon le milieu où résident les francophones.

Nous invitons des propositions de communication portant sur la notion de diversité des espaces, qu’ils soient géographiques, sociaux ou historiques, où le français est employé comme langue première ou seconde. Les propositions ne portant pas spécifiquement sur le thème du colloque seront prises en considération dans la mesure où elles seront reliées aux axes privilégiés par l’AFLS.