CV ACADÉMIQUE OU CV PROFESSIONNEL — QUELLE EST LA DIFFÉRENCE?

Les deux sortes de CV sont des documents énumérant votre éducation, votre expérience, vos compétences et vos réalisations. Un CV professionnel est un « récapitulatif » de 1 à 2 pages de vos expériences et compétences les plus pertinentes. Vous voulez convaincre le lecteur que vous réussirez bien dans le programme ou le poste auquel vous postulez. Comme vous voulez mettre l’emphase sur votre expérience, de nombreuses phrases dans le CV professionnel commencent par des verbes, car elles se concentrent sur les actions que vous avez faites.

Les CV académiques, eux, sont axés sur votre expertise dans un domaine particulier. Ils sont couramment utilisés dans des contextes académiques et professionnels où votre niveau d’expertise est important.

Dans ce cas, vous voulez mettre l’accent sur le lieu où vous avez acquis votre expertise et votre façon de la démontrer. C’est pourquoi le contenu d’un CV se concentre sur le lieu où vous avez fait vos études, sur les sujets de vos recherches, sur les endroits où vous les avez présentées ou publiées et sur ce que vous avez enseigné. Les CV académiques sont souvent plus axés sur les noms que sur le contenu, car, contrairement aux personnes qui lisent les CV professionnels, les lecteurs d’un CV académique connaissent généralement les types d’activités que vous allez énumérer.

La plupart des étudiants et étudiantes qui préparent un baccalauréat — et ceux et celles qui en ont obtenu un — rédigent un CV hybride afin de présenter leurs dissertations et leurs travaux de recherche principaux et de rendre compte de leurs expériences rémunérées et bénévoles les plus pertinentes.

Souvent, les programmes post-diplôme demandent un CV académique, non pas parce qu’ils s’attendent à ce que vous ayez publié vos recherches ou fait des présentations lors de conférences, mais parce que c’est la norme dans un contexte universitaire. Déterminez la meilleure façon de présenter les détails les plus pertinents à vos lecteurs, et demandez beaucoup de commentaires aux personnes qui vous ont écrit une lettre de recommandation, aux auxiliaires d’enseignement et, bien sûr, au Centre de carrière.

N’oubliez pas que les comités de sélection sont composés d’universitaires au lieu d’employés des ressources humaines. Ils s’intéresseront donc davantage au contenu qu’au format et à la structure.