OBTENEZ DES RECOMMANDATIONS SOLIDES ET APPROPRIÉES

Non seulement vous avez besoin que vos professeurs acceptent d’écrire une lettre de recommandation, mais il faut aussi que leurs recommandations soient solides. Comme elles sont confidentielles, vous ne pourrez pas les voir. Alors, voici quelques mesures que vous pouvez prendre afin d’améliorer la qualité de vos lettres de recommandation.

Participez aux discussions en classe ou profitez des heures de bureau pour discuter du matériel de cours qui vous intéresse. Cela donnera aux auteurs et autrices de vos lettres de recommandation quelque chose d’important à mentionner dans les lettres.

Envisagez de suivre un cours de lecture dirigée ou un cours dans lequel la plus grande partie de votre note sera axée sur des dissertations ou de la recherche dans vos futurs champs d’intérêt. Cela permettra aux auteurs et autrices de vos lettres de recommandation de fournir de bons exemples concernant la qualité de votre travail et de votre engagement, ainsi que votre intérêt pour ce domaine.

Partagez vos projets d’avenir avec les membres du corps professoral qui donnent les cours se rapprochant le plus de votre champ d’intérêt. Cela leur démontrera que vous prenez vos études au sérieux. Ils seront aussi en mesure de vous suggérer les écoles et les érudits qui ont une bonne réputation dans votre domaine et de vous aider à définir vos champs d’intérêt en matière de recherche.

Cela englobe les professeurs qui figurent en tant que « professeur(e) adjoint(e) », « professeur(e) agrégé(e) » ou « professeur(e) » sur les sites Web des départements. Les deux derniers types sont préférables. Évitez les professeurs contractuels, puisque leur statut à l’université n’est pas assez solide pour fournir une recommandation de valeur. Les exceptions à cette règle sont dans les domaines dans lesquels les professeurs contractuels sont également des professionnels en exercice (par exemple les arts du spectacle, les arts visuels, les soins infirmiers, le commerce, le travail social, etc.).

Aidez le professeur ou la professeure à comprendre le rôle qu’il ou elle a joué dans votre développement intellectuel et dans votre décision de poursuivre vos études. Cela l’aidera à comprendre pourquoi il est crucial qu’il ou elle écrive en votre nom.

Ceci est particulièrement important dans les cas où le professeur donne des cours à un grand nombre d’étudiants ou lorsque vous n’avez peut-être pas beaucoup participé en classe. En voyant votre visage, cela aidera votre professeur à se souvenir de vous plus rapidement que de votre nom à la fin d’un courriel.

Une fois que votre professeur ou professeure aura accepté d’écrire en votre nom, envoyez-lui un courriel de remerciement et soulignez les points essentiels qui vous semblent utiles, les dates limites, les écoles et les instructions pour chacun. Cela lui donnera de bonnes bases pour la rédaction des lettres. C’est aussi une bonne idée d’inclure les dissertations ou les projets que vous avez peut-être rédigés dans ses cours, ainsi qu’une liste de ses cours — incluant le trimestre durant lequel vous les avez suivis — pour l’aider à trouver vos notes plus facilement. Mettez « Votre nom — informations pour les lettres de recommandation » dans la ligne d’objet pour faciliter la recherche.

Les demandes post-diplôme doivent être envoyées durant la période la plus chargée de l’année tant pour les étudiants que pour les professeurs. Alors, ne submergez pas vos professeurs de plusieurs courriels concernant votre demande. Une fois que vous aurez envoyé votre courriel de suivi décrit ci-dessus, évitez de les contacter à nouveau avant la date de soumission, sauf en cas d’urgence. N’oubliez pas de faire preuve de politesse et d’adopter un ton formel tout au long de votre correspondance.

Ceci ne se produit pas souvent, mais ça peut arriver. Le but d’une lettre de recommandation est qu’un professeur expérimenté fournisse une évaluation franche et honnête sur les capacités du candidat à réussir dans un programme d’études supérieures. Il est peu probable que vous soyez en mesure de reproduire le ton ou la rhétorique de façon convaincante. Si cela vous arrive, remerciez votre professeur pour l’offre, mais expliquez-lui que vous n’êtes pas à l’aise et que vous allez demander à une autre personne de l’écrire.

N’oubliez pas d’envoyer un message de remerciement à toutes les personnes qui vous ont écrit une lettre de recommandation et de leur faire savoir si votre demande a été acceptée. Il n’est pas rare que les étudiants oublient de dire merci ou de communiquer ce qui s’est passé avec leur demande. Ceci est particulièrement problématique si vous avez besoin de présenter une nouvelle demande l’année suivante. Une personne qui n’a pas été remerciée ou qui n’a pas eu de nouvelles de vous a peu de chances d’être enthousiaste à l’idée d’écrire en votre nom à l’avenir.