COURS DE LINGUISTIQUE

Le programme de linguistique a pour objet de former l’étudiant à la recherche, par l’étude approfondie des principaux aspects de la structure du français et de l’usage de cette langue dans le discours.

Dans son ensemble, le programme est structuré autour de trois grands axes :

  • linguistique descriptive et théorique du français – notamment linguistique énonciative, linguistique fonctionnaliste (européenne) et étude du français en perspective romane et historique
  • le français en perspective sociolinguistique
  • l’apprentissage du français en contexte canadien.

COURS DE LITTÉRATURE

Le programme de littérature a pour objectif de mettre en lumière la contribution des littératures d’expression française à l’évolution des idées et des différents champs littéraires.

Dans son ensemble, le programme est structuré autour de trois grands axes :

  • Théories et champs littéraires
  • Écrits de femmes
  • Littératures et sociétés (Francophonie, Canada français, France)

AUTRES COURS

Études françaises 5900/6900 3.0
Cours de lecture dirigée
———————————————————————————————————–

LISTE DES COURS DU PROGRAMME DE DOCTORAT EN ÉTUDES FRANCOPHONES

– FREN 6101 3.0 Méthodes de recherche en linguistique et en littérature
Le séminaire de méthodologie de la recherche sera un séminaire collectif pris en charge par l’ensemble du corps professoral.

FREN 6201 3.0 Les grandes figures de l’imaginaire littéraire
Ce séminaire permettra d’examiner la conformation et les caractéristiques de quelques grandes figures (le héros, l’antagoniste, la madone / femme fatale, l’étranger, le diable, le sage, notamment) dans leurs diverses manifestations littéraires et d’en explorer, à l’aide de méthodes d’analyse spécifiques (l’imagination matérielle bachelardienne, la poétique de l’imaginaire de Jean Burgos, l’archétypologie anthropologique durandienne), les dynamismes structurants, de façon à déterminer la nature de certaines forces complexes qui sous-tendent l’imaginaire.

 – FREN 6202 3.0 Auteurs illustres de la littérature québécoise
Par une mise en perspective à la fois socioculturelle et esthétique de l’œuvre de certains auteurs incontournables de la littérature québécoise (Anne Hébert, Gabrielle Roy, Jacques Poulin, Jacques Ferron…), la réflexion portera dans ce séminaire sur l’étude du parcours et de l’impact de grands créateurs contemporains.

 – FREN 6203 3.0 Séminaire de recherche sur les théories de la fiction
Entre mimesis et poiesis, le texte littéraire se déploie selon des stratégies qui ouvrent la réflexion au questionnement. Ce séminaire explorera les modes de représentation permettant au récit de fiction de se constituer dans un rapport et intrinsèque et extrinsèque avec le réel, ainsi que les soubassements anthropologiques du dispositif fictionnel et le rôle de celui-ci dans la constitution d’une vision du monde.

 – FREN 6204 3.0Interprétation des œuvres littéraires : approches herméneutiques
Ce cours propose une exploration approfondie de la problématique de l’interprétation dans le contexte littéraire. Dans un premier temps, il consiste en une présentation synthétique de la question du sens, telle qu’elle s’est posée en Occident à travers plusieurs grandes traditions et écoles, dont surtout l’exégèse allégorique et l’exégèse littérale. Ensuite, en focalisant sur des approches modernes de type herméneutique, il offre aux étudiants la possibilité de connaître mieux la nature de la parole littéraire par le biais des problèmes et des méthodes qui ont trait à l’interprétation et à la critique philosophiques des œuvres.

 – FREN 6205 3.0 Écrivains canado-maghrébins en exil ou l’écriture comme mémoire
Comment l’exil est-il contextualisé chez les écrivains de la diaspora maghrébine (arabo-musulmane ou judéo-sépharade) vivant au Québec et en Ontario. Dans ce séminaire, nous tenterons de dégager, entre autres, les métaphores liés aux pays d’origine et au pays d’accueil et de mieux saisir le concept d’hybridité identitaire. Une sélection d’œuvres et d’auteurs sera sélectionnée selon l’approche du professeur. 

– FREN 6206 3.0 Introduction à la textologie : écrits de l’Ancien Régime
Ce séminaire propose d’initier les étudiants aux problématiques de l’édition critique des textes de l’Ancien Régime en mettant l’accent sur les écrits de la Nouvelle-France.
Même s’il n’y a jamais eu d’imprimerie en Nouvelle-France, le corpus de la littérature coloniale de la langue française est particulièrement riche et donna lieu à de nombreuses rééditions en France et plus tard au Québec. Tous les historiens de la littérature francophone d’Amérique s’entendent pour dire que le corpus de la Nouvelle-France constitue le ferment incontournable des lettres et de l’identité québécoises. Or, bien que l’exégèse des écrits de la Nouvelle-France soit de plus en plus féconde depuis ces dernières décennies, de nombreux manuscrits restent encore inédits et plusieurs imprimés ne sont plus disponibles. En outre, le patrimoine littéraire que forment les écrits de la Nouvelle-France suppose de multiples connaissances historiques, ethnographiques, zoologiques, botaniques et linguistiques pour être apprécié par un plus grand nombre de lecteurs.

– FREN 6209 3.0 Balzac traduit-Traduire Balzac
(cours co-inscrit avec FREN 5245 3.0/TRAS 5342 3.0)
Partant des théories de la réception (Jauss, Iser) et des approches culturelles plus récentes en traductologie (Bassnett, Lefevere), ce cours mettra en lumière quelques-unes des questions, politiques, sociales, historiques et autres qui déterminent la traduction d’un auteur à l’étranger. Des études de cas sur Balzac en anglais et en chinois serviront de base à l’étude de la réception de Balzac dans d’autres langues et/ou pays.

– FREN 6601 3.0 Séminaire sur l’histoire de la variation en français québécois et hexagonal (17e s.-20e s.)
Dans ce cours on passe en revue une série d’études qui ont examiné l’évolution de la variation du 17e au 20e s. en français hexagonal et en français québécois. Le cours portera sur plusieurs des questions méthodologiques et théoriques soulevées par ces études. Les étudiants auront l’occasion d’effectuer leurs propres recherches sur l’évolution de la variation à partir d’une vaste base de données littéraires qui fournissent une représentation du français oral et de plusieurs corpus sociolinguistiques recueillis durant la 2e moitié du 20e s. 

FREN 6602 3.0 Conséquences du contact des langues : recherches sociolinguistiques et socio-stylistiques sur le français en contact
Ce cours explore l’importance des influences intra- et inter-systémiques sur l’évolution du français à partir de données tirées de corpus de français en situation de contact avec d’autres langues en Amérique du Nord et dans d’autres parties du monde.

 – FREN 6603 3.0Le changement historique phonologique et morphophonologique : causes et conditionnements (données françaises et romanes)
Le cours propose une nouvelle théorie du changement phonologique historique, notamment la théorie de la phonologie naturelle-cognitive, basée sur la distinction quintuple entre parole, norme, système, type et universaux (cf. Hjelmslev et Coseriu), et sur une distinction entre deux types d’universaux dont la base externe se retrouve dans les universaux cognitifs et articulatoires/perceptifs.

– FREN 6604 3.0 Analyse et représentation phonologiques : niveaux d’abstraction et de formalisation (données françaises)
Ce cours propose d’approfondir l’étude de la relation entre concret et abstrait, et entre naturel et formel, dans l’analyse et les représentations phonologiques proposées par différentes théories phonologiques. Les données linguistiques sont tirées du français et illustrent des aspects dont l’analyse continue à poser des problèmes du point de vue théorique.

– FREN 6605 3.0 Séminaire en linguistique et langues juridiques
Ce séminaire offre aux étudiants l’opportunité d’étudier les contextes dans lesquels les sciences du droit peuvent emprunter à la linguistique ses méthodologies descriptives et analytiques pour une analyse descriptive des textes juridiques. En s’appuyant sur des données linguistiques tirées du droit canadien (droit civil et common law), les étudiants ont l’occasion de réfléchir, par exemple, au niveau syntaxique et sémantique à l’usage de la modalité assertive, interrogative et jussive dans les énoncés juridiques. Au niveau pragmatique, une étude des performatifs et des actes de parole permet de mieux circonscrire les effets volontaires ou involontaires de l’émetteur sur le destinataire. Finalement des études lexicologiques permettent de définir la langue du droit, dans la mesure où cette langue constitue par son lexique la langue d’un groupe particulier, un dialecte social dont l’analyse s’avérera fort intéressante tant au plan synchronique que diachronique. Ce séminaire propose de travailler sur des corpus dans lequel les discours présentent les caractéristiques de langues juridiques au Canada : langues en perpétuelle évolution grâce aux migrations transnationales et internationales.

 – FREN 6606 3.0 Séminaire sur l’analyse du discours : continuum entre textualité et oralité
Ce séminaire offre aux étudiants l’opportunité d’approfondir les théories et les méthodologies de l’analyse du discours et de l’analyse conversationnelle en s’appuyant sur un corpus qui croise textualité et oralité. Il vise ainsi à illustrer comment traiter les formes linguistiques (au niveau phonologique, syntaxique et sémantique) lorsqu’elles se manifestent dans des dynamiques interactionnelles. Les étudiants explorent ainsi des textes ou enregistrements normativement rattachés à la littérature orale ou à l’oralité (poésie, prophéties, contes, légendes, théâtre, conversation en face-à-face, conversations mises en scène ou médiatisées). Cette approche implique un nouveau regard sur les formes linguistiques non plus selon la place qu’elles occupent au sein de systèmes mais comme manifestant, signalant ou marquant le déroulement de processus énonciatifs.

 – FREN 6607 3.0 Séminaire en politiques linguistiques et droits linguistiques en contexte transculturel

Ce séminaire propose d’étudier la relation entre le droit linguistique et les politiques linguistiques de sorte à encourager les étudiants à porter un regard critique sur cette relation qui soulève de nombreuses questions en politique linguistique. Est-il pertinent, voir légitime, de légiférer pour préserver des politiques linguistiques établies historiquement dans un contexte contemporain de transculturalité? Comment une loi peut-elle reconnaître à la fois des droits individuels et des droits collectifs au niveau national, régional et au niveau local dans des villes cosmopolites? À partir de corpus qui illustrent le discours public et privé au Canada sur cette problématique, les étudiants sont amenés à cerner la multiplicité des enjeux auxquels sont confrontés les juristes et les communautés majoritaires et minoritaires lors de la rédaction et l’interprétation d’une législation linguistique.

FREN 5004/6608 3.0 Séminaire avancé sur la variation et le changement linguistique en français ontarien
Ce séminaire offre aux étudiants la possibilité d’effectuer des travaux de recherche à l’aide de deux corpus oraux recueillis, l’un en 1978 et l’autre en 2005, parmi les adolescents francophones de quatre localités de l’Ontario où la force démographique des francophones est inégale. Les étudiants auront notamment l’occasion de réfléchir sur le rôle du contact avec l’anglais et de la restriction dans l’emploi du français dans la variation et le changement linguistique observables dans ces variétés de français ontarien.