Stephanie de Guzman
Diplômée en mathématiques, études françaises et éducation, Glendon
Enseigne actuellement les mathématiques à l’École internationale de Bâle, en Suisse

Pourquoi avez-vous choisi d’étudier à Glendon?
Le fait de pouvoir étudier sur un campus bilingue à Toronto et dans des classes de taille moyenne m’intéressait beaucoup.

Comment vos études à Glendon vous ont-elles aidé dans votre carrière?
Glendon m’a exposée, de manière naturelle et quotidienne, à plusieurs cultures. Dans mes cours de français à l’école secondaire, nous lisions des livres sur les pays francophones, mais ce n’est qu’en arrivant à Glendon que ces livres ont vraiment pris un sens pour moi. J’ai pu alors m’informer directement sur des pays comme Maurice, la Côte d’Ivoire, Haïti et le Congo. Mes études à Glendon ont développé mon goût pour les voyages. Au lieu de lire des livres sur tous ces magnifiques endroits, j’ai eu envie de les visiter. En travaillant dans une école internationale, j’ai l’occasion d’apprécier la richesse de la diversité et différentes façons de penser et de vivre.

Quel était votre endroit préféré sur le campus?
Sans aucune hésitation, LES marches !

Qu’a signifié pour vous étudier dans un établissement bilingue?
J’aimais beaucoup le français avant de venir à Glendon, mais je regrettais de devoir pratiquer cette langue dans un cadre artificiel, basé sur des scénarios préétablis, avec des personnes qui apprenaient, comme moi, cette langue. À Glendon, je me suis perfectionnée en français en discutant avec de nombreux francophones du monde entier et le français m’a aidé à poursuivre mon autre passion : les mathématiques.

Aimeriez-vous ajouter autre chose sur les années que vous avez passées à Glendon?
Ces années ont été une formidable occasion de découvrir « la francophonie » !