Pourquoi choisir Toronto pour effectuer ses études supérieures en traduction? Tout d’abord, pour connaître l’expérience de vivre au quotidien dans un environnement de contact linguistique et culturel incomparable. Dans cette ville Anglophone de 4 millions et demi d’habitants (citoyens et résidents permanents), plus de 40% ont comme langue de première acquisition une autre langue que l’anglais. 160 langues sont parlées et utilisées dans un cadre familial et professionnel. 91000 habitants se considèrent parfaitement bilingues, et 1600 déclarent maîtriser également trois langues. Toutefois, dans ce contexte multilingue et multiculturel, la traduction, qu’elle soit textuelle ou culturelle, demeure une nécessité. Toronto reste en ce sens un terrain de recherche idéal pour quiconque s’intéresse aux enjeux de la traduction dans le monde contemporain.