Vous désirez en apprendre plus sur notre programme? Cliquez ici pour découvrir des possibilités d'expérience pratique, des activités qui bonifieront vos études et bien d'autres choses!

La science politique s’intéresse au pouvoir, et à la justice, et à la manière dont les sociétés choisissent de se gouverner.  C’est aussi l’étude de la citoyenneté et des gouvernements au Canada et dans le monde, des relations internationales, des politiques publiques, de la guerre et de la paix, et d’autres questions politiques.

Notre programme utilise des méthodes d’enseignement dynamiques et novatrices, dans de petites classes.  Nous allons bien au-délà des théories et des concepts abstraits, et examinons les grands enjeux de notre temps, comme la démocratie et la participation civique, les droits de la personne, la paix et la sécurité, les migrations humaines et la citoyenneté, l’environnement, la gestion des affaires publiques, la lutte contre la corruption et la pauvreté.

Le bilinguisme, au Canada en particulier, est un atout important, et nos diplômés se distinguent à cet égard.  Nos options de baccalauréat international (iB.A.) bilingue ou trilingue vous donnent un avantage concurrentiel sur le marché mondial du travail, en plus de vous permettre de faire l’expérience de régimes politiques différents grâce aux échanges internationaux.

Pourquoi choisir les sciences politiques à Glendon?

Nos professeurs sont des experts dans leur domaine.

  • Dan Berbecel (PhD Princeton) se spécialise dans la politique comparée, et particulièrement dans la politique des pays de l’Amérique latine. Il s’intéresse au pouvoir présidentiel, les institutions de l’état, les systèmes partidaires, la démocratisation, et le développement économique.
  • Francis Garon (PhD Montréal), récipiendaire d’une bourse de recherche du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, est spécialisé en démocratie participative et délibérative.
  • Ellen Gutterman (PhD Toronto), qui a récemment reçu le prix Vincent-Lemieux à l’occasion du Congrès des sciences humaines, s’intéresse particulièrement aux relations internationales et aux questions de criminalités et de corruptions transnationales.
  • Willem Maas (PhD Yale), comprennent l’Union européenne – il est titulaire de la prestigieuse chaire  Jean Monnet sur l’intégration européenne – la citoyenneté et la migration.
  • Catherine R Power (PhD Toronto) est spécialisé en théorie politique.  Ses thèmes de recherche inclue l’autorité politique et juridique, la citoyenneté et la communauté politique ainsi que les liens compliqués entre la théologie et le (et la) politique.
  • Ian Roberge (PhD McMaster), un diplômé de Glendon, se spécialise en administration publique et politique publique. Son cours Public Policy Research donne aux étudiants une expérience concrète en examinant des études de cas tirées de documents publiques concernant les soins de santé, la politique antidrogue, la politique sociale et d’autres domaines.

Nos professeurs utilisent des méthodes d’enseignement dynamiques et novatrices.

Les diplômés de Glendon sont admis dans certains des meilleurs programmes universitaires en science politque – particulièrement en France, en Grande-Bretagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

Perspectives de carrière et nos diplômés

Les possibilités de carrière incluent la fonction publique, les affaires étrangères, le droit, la politique active, le journalisme, la sécurité pénitentiaire et l’administration.  Beaucoup d’étudiants choisissent aussi de poursuivre des études supérieures en droit, en commerce, en éducation ou dans les métiers de la fonction publique. Voici ce qu’en disent nos diplômés ››

 

Professeurs

Dan Berbecel a passé son enfance à Toronto, où il a grandi très près du campus de Glendon. Pour le lycée, il est allé à University of Toronto Schools (UTS), et puis il a obtenu son diplôme de Baccalauréat ès arts en sciences politiques à Harvard College, où il a gradué magna cum laude. Il a récemment terminé son doctorat en sciences politiques à Princeton University. Il se spécialise dans la politique comparée, et particulièrement dans la politique des pays de l’Amérique latine. Sa thèse de doctorat analyse le pouvoir présidentiel en Argentine et au Chili, et tout au long de ses études, il a passé beaucoup de temps dans ses pays. Plus généralement, il s’intéresse au pouvoir présidentiel, les institutions de l’état, les systèmes partidaires, la démocratisation, et le développement économique.
 

Catherine R. Power se joint à Glendon de l’Université de Toronto. Sa thèse doctorale, Sovereignty, Citizenship, and the Question of Difference in French Political Thought from the Renaissance to the Revolution, porte sur les cadres théologiques qui informaient et structuraient des idées de la souveraineté, de la citoyenneté, et de l’état laïque dans la Renaissance et qui demeurent jusqu’à aujourd’hui dans nos concepts et structures politiques. Son programme de recherche touche aussi sur la judéophobie et les façons que la figure rhétorique du juif imaginaire se fonctionne comme moyens pour les penseurs de débattre et conceptualiser divers idées politiques et philosophiques. Sa recherche et sa pédagogie portent sur des questions de l’exclusion et de communauté politique, des fondations de l’autorité politique et de la souveraineté, ainsi que la relation complexe entre la théologie et la politique. En plus de l’anglais et le français, Catherine parlent le gaélique irlandais et cherche toujours des interlocuteur(e)s avec lesquels(le)s à parler.

À souligner

Le département de Science politique du Collège Glendon offre cinq programmes de Baccalauréat et quatre programmes de Baccalauréat international.

 

À l’affiche

Tetyana-KlimovaTetyana Klimova, étudiante de 4e année, a été octroyée la bourse Killam

Elle a récemment terminé une étude indépendante sous la supervision du professeur James Laxer. Cette étude sur les relations entre le Canada et les États-Unis lui servira de point de départ pour mieux comprendre cette relation bilatérale. En étudiant dans une université américaine, elle pourra découvrir directement les micro- et les macro-interactions entre le Canada et les États-Unis et leurs répercussions sur le reste du monde. Apprenez-en plus »

 

Étudiants

C’est l’intérêt d’Ayse pour les politiques internationales qui l’a mené à une majeure en science politique. Une éducation axée sur le monde, mais basée sur un petit campus, c’est ce qui a arrêté son choix sur Glendon. Suivez son parcours étudiant sur son blogue ››

 

Diplômé en Science politique à Glendon, Andrew Walker est un stagiaire parlementaire 2018-2019 dans le cadre du prestigieux programme de stage parlementaire à Ottawa.

Prêt à faire votre demande d’admission ?

Centre de demande d’admission aux universités de l’Ontario
BA : YGQ
iBA bilingue : YGG
iBA trilingue : YGH (admission en 2e année)

Les étudiants de première et de deuxième année sont conseillés à suivre les cours de base de niveau 2000, offerts en anglais ou en français. Les cours de niveau 3000 et 4000 sont des cours au choix et sont normalement ouverts aux étudiants de deuxième, troisième, et quatrième année. Environ trois quarts des cours au choix offerts en science politique sont enseignés en anglais, le reste en français ou bilingue. Les étudiants qui suivent 6 crédits de cours de science politique dans leur deuxième langue officielle complètent normalement l’exigence linguistique de Glendon pour l’obtention du diplôme.

Certain cours en science politique comptent pour les exigences d’éducation général (e.g. Sciences sociales, Humanités, ou Sciences naturelles); ces cours compent pour satisfaire les exigences d’éducation général tout en faisant partie de son programme en science politique.

 

Le programme de science politique offre donc une étude approfondie et bien équilibrée de la discipline.

 

  • Baccalauréat spécialisé approfondi
  • Baccalauréat international spécialisé approfondi
  • Baccalauréat spécialisé
  • Baccalauréat international spécialisé
  • Baccalauréat spécialisé avec double majeure
  • Baccalauréat international spécialisé avec double majeure
  • Baccalauréat spécialisé avec majeure et mineure
  • Baccalauréat international spécialisé avec majeure et mineure
  • Baccalauréat spécialisé avec mineure
  • Baccalauréat ès arts

 

Les étudiants doivent consulter le calendrier universitaire de l’université pour l’année d’entrée dans leur programme :

 

Les exigences du BA et iBA en science politique de 2021-2022

 

 

 

 

 

Directeur

Ellen Gutterman
Bureau: Pavillon York 360
Téléphone: (416)736-2100 x 88321
courriel: egutterman[at]glendon[dot]yorku[dot]ca

Secrétaire administrative

Patricia Pok-Shin
Bureau: Pavillon York 332
Téléphone: 416-487-6735
Courriel: pokshin[at]glendon[dot]yorku[dot]ca

Professeurs

Dan Berbecel (PhD Princeton)
Francis Garon (PhD Montréal)
Ellen Gutterman (PhD Toronto)
Willem Maas (PhD Yale)
Catherine R. Power (PhD Toronto)
Ian Roberge (PhD McMaster)

Yann Allard-Tremblay (PhD St Andrews and Stirling) en congé
Maissaa Almustafa (PhD Wilfrid Laurier) Post-doctoral fellow
Kathryn Barber (PhD York) Post-doctoral fellow
Farhad Rezaei (PhD University of Malaysia) Visiting Professor

 

Directeur de cours

John Carlaw (PhD York)
David Carvounas (PhD Toronto)
Thierry Côté (ABD York)
Jean-Pierre Diamani (PhD Laval)
Radha Persaud (PhD Queen’s)
Melina De Souza Rocha Lukic (PhD Paris 3 Sorbonne Nouvelle)
Normand Perreault (PhD Northwestern)

 

Professeurs émérites

Boon Cham
Terry Heinrichs
Edelgard Mahant
Kenneth McRoberts