POSSIBILITÉS DE STAGE EN TRADUCTION

Les stages en traduction sont des activités d’apprentissage expérientiel hors-campus conçues pour donner aux étudiant.e.s la possibilité d’établir des liens entre la théorie et la pratique des études universitaires et l’application pratique de ces études dans un environnement de travail professionnel. Les stages offrent la possibilité de « tester » une carrière tout en acquérant une expérience pertinente et des contacts professionnels.

Témoignages d’étudiant.e.s

« J’ai eu la chance, avec le soutien et l’encadrement de l’école de traduction de Glendon, de faire mon stage au ministère du Procureur général de l’Ontario. Cette expérience pratique m’a permis d’aiguiser mes connaissances, d’apprendre les méthodes de travail du bureau, de travailler aux côtés de professionnels chevronnés et surtout d’avoir, assez tôt durant mes études, les éléments nécessaires pour savoir vers quelle branche de traduction ou de révision m’orienter. Entre autres choses, l’éducation expérientielle facilite l’accès au marché du travail, aide les étudiants à prendre de meilleures décisions quant à leur carrière et leur donne accès à l’expérience et aux précieux conseils de professionnels hautement qualifiés. »

Lamia Nadifi | Bureau du Conseil législatif – Ministère du Procureur général de l’Ontario

« Dans le cadre de mes études en traduction à Glendon, j’ai eu la chance de faire un stage rémunéré à temps plein au Barreau de l’Ontario. Ce fut sans contredit l’événement le plus déterminant de ma jeune carrière. J’ai pu découvrir les réalités du métier de traducteur, obtenir de l’expérience pratique, apprendre les fondements d’un domaine spécialisé et me faire des contacts dans le milieu de la traduction. Je suis très reconnaissant d’avoir pu prendre part au programme de stage et je recommande à tous les étudiants et toutes les étudiantes d’en tirer parti. À Glendon, les professeurs sont excellents et la théorie, c’est important, mais rien ne bat l’apprentissage expérientiel. J’ai obtenu mon diplôme en traduction à Glendon en 2017. »

Charles-Étienne Lacroix | Barreau de l’Ontario

« La possibilité m’a été offerte de faire un stage de traduction à distance, du français vers l’anglais, au Bureau de la traduction un semestre avant d’obtenir mon diplôme. Ce stage a été enrichissant à bien des égards. Sous la direction d’un traducteur principal du Bureau, j’ai appris à améliorer mes décisions en matière de traduction, à utiliser des ressources et des guides de style avancés, et à me familiariser avec des domaines potentiels dans lesquels je pourrais me spécialiser à l’avenir, tels que les affaires mondiales, l’immigration et l’économie. Grâce à ce stage, j’ai pu entrer en contact et apprendre à travailler en étroite collaboration avec d’autres traducteurs au sein d’une équipe. C’était également un excellent moyen de constituer mon portfolio de traduction et d’ajouter de l’expérience à mon CV pour de futurs travaux de traduction. »

Areej Hashmi | Bureau de la traduction

« Dans le cadre du Programme de formation collaborative au Bureau de la traduction, j’ai traduit et révisé des documents provenant du ministère de la Défense, de Services publics et Approvisionnement Canada, de Parcs Canada et de Pêches et Océans. Notre encadreur nous fournissait de rétroactions détaillées chaque semaine pour nous souligner les moyens de transmettre le sens du texte de départ de façon idiomatique. Étant donné que le stage est axé sur le travail d’équipe, mes coéquipières et moi nous consultons régulièrement afin d’assurer l’uniformité de la terminologie. Je suis très reconnaissante à l’École de traduction de cette expérience d’apprentissage fructueuse qui m’a bien formée sur les techniques de traduction et de révision. »

Joyce Chweiri | Bureau de la traduction

ÉVÉNEMENTS ET ÉDUCATION EXPÉRIENTIELLE

« Au cours des quatre dernières années, les étudiants du programme d’études en traduction de Glendon ont traduit divers projets de l’anglais au français pour le Musée canadien des langues. Ils ont traduit trois expositions itinérantes : Les langues de Toronto s’affichent, Au delà des mots : Langues autochtones et dictionnaires, et Les langues des signes au Canada. Les expositions itinérantes du MCL se déplacent à travers le Canada dans des lieux tels que les bibliothèques, les centres communautaires, les écoles secondaires, les musées et les universités. Les étudiants en traduction ont également traduit une exposition spéciale sur le yiddish, Printemps Yiddish, une exposition web Échos de la mosaïque, et une brochure Les langues autochtones au Canada. Je suis ravi de poursuivre ce partenariat avec le Programme d’études en traduction – j’aime travailler avec les étudiants, et je crois qu’ils tirent profit de leur travail sur ces projets muséaux variés. »

Elaine Gold

Directrice du Musée canadien des langues

Découvrez quelques-uns des projets que nos étudiant.e.s en traduction ont soutenus au Musée canadien des langues !

OFFRES D’EMPLOIS

Pour l’instant, consultez la page Facebook de l’École de traduction pour être au courant des offres d’emploi et des autres mises à jour et opportunités !