Une bourse en philosophie pour commémorer Judith Baker

Judith Baker

Le département de philosophie de Glendon a appris avec tristesse et émotion le décès de la professeure Judith Baker le 22 mai 2014. La professeure Baker, qui s’est éteinte peu après son 76e anniversaire, a énormément contribué au collège et au département pendant trois décennies en tant qu’enseignante, collègue et chercheuse. Elle était un modèle de créativité intellectuelle.

Judith Baker était une grande amie de la directrice du département de philosophie, Doris Olin, depuis trente ans. « Judith avait des relations très intuitives avec les gens, surtout avec ceux qu’elle connaissait bien. Ses amis se sentaient toujours compris, soutenus et appréciés, » a-t-elle confié à La revue de Glendon.

Judith Baker s’inquiétait par moment au sujet de certains de ses étudiants, inquiétudes qui ne se limitaient pas au progrès de leurs études, mais aussi à leur bien-être psychologique et à leurs difficultés financières. C’est pour cette raison que la bourse commémorative Judith Baker  comportera des critères de sélection qui exigeront des besoins financiers à combler en plus d’un excellent dossier académique.

La professeure Baker est née à St Joseph, une petite ville du Missouri. Elle obtient son baccalauréat, avec majeures en français et en philosophie, à l’université Bryn Mawr, une des universités d’arts libéraux les plus prestigieuses des États-Unis, où des bourses lui permettent de défrayer entièrement ses quatre années d’études. Elle décide alors de faire des études supérieures en littérature française et décroche une bourse de recherche pour les entreprendre à la Sorbonne. Une fois à Paris, elle découvre que sa véritable passion se trouve plutôt du côté de la philosophie. De retour aux États-Unis, elle est acceptée à la University of California at Berkeley où elle complète un doctorat en philosophie.

Au département de philosophie de Glendon, elle joue un rôle de premier plan dans la création de qui deviendra le programme Droit et pensée sociale à une époque où certains envisagent de transférer le département au campus Keele. La suggestion initiale pour ce programme revient à la professeure Olin, mais la professeure Baker, spécialisée en philosophie du droit, se rallie vite à l’idée et appuie sa démarche. Avec le soutien de l’ancien principal Ken McRoberts, elles pilotent ensemble la proposition au cours des étapes de l’approbation du programme. « La contribution de Judith a été de premier ordre », estime la professeure Olin.

POUR FAIRE UN DON EN LIGNE, cliquez ici : pourjudithbaker

Par Michel Héroux