Option 1: Volet de cours (Séminaire capstone)


Trimestre 1 Trimestre 2 Trimestre 3 Trimestre 4 Trimestre 5 Totale
Le processs d’élaboration des politiques 

Les méthodes de recherche

Colloque 

1 cours facultatif

La gestion publique

L’économie et les politiques publiques

Colloque

1 cours facultatif

Stage                                    3 cours facultatifs 2 cours facultatifs

Séminaire capstone

10.5 crédits 10.5 crédits 6 crédits 9 crédits 9 crédits 45 crédits

Deux années d’études à temps plein correspondant à sept demi-cours (3 crédits pour chaque demi-cours) chaque année. Au total 45 crédits seront nécessaires pour obtenir le diplôme de maîtrise.

Vous aurez l’occasion de compléter un stage (au gouvernement fédéral ou provincial, ou dans une organisation non gouvernementale ou internationale) normalement pendant l’été entre la première année et la deuxième année d’études. Si vous ne complétez pas ce stage, vous devez suivre des cours supplémentaires pour obtenir six crédits.

Vous devez suivre au moins un tiers de vos cours crédités dans votre langue seconde: soit en anglais, soit en français, c’est-à-dire un minimum de quatre cours dans votre langue seconde. (Le colloque, le stage et le séminaire avancé ne comptent pas pour l’exigence linguistique).

Option 2: Volet de recherche (Mémoire de recherche)


Trimestre 1 Trimestre 2 Trimestre 3 Trimestre 4 Trimestre 5 Totale
Le processs d’élaboration des politiques 

Les méthodes de recherche

Colloque 

1 cours facultatif

La gestion publique

L’économie et les politiques publiques

Colloque

1 cours facultatif

Stage                                    3 cours facultatifs Mémoire de recherche
10.5 crédits 10.5 crédits 6 crédits 9 crédits 0 crédits 36 crédits

Les étudiants qui choisissent l’option mémoire de recherche seront exemptés des deux cours au choix dans le trimestre d’hiver de la 2e année et exemptés du Séminaire avancé. Le mémoire de recherche est un travail de recherche substantiel dans lequel les élèves écrivent sur un sujet original en affaires publiques et internationales. Leur mémoire devra situer le sujet à l’intérieur de la littérature générale ainsi que la théorie pertinente, expliquer la méthodologie et critiquer les sources utilisées.

Les étudiants qui désirent poursuivre cette option doivent d’abord obtenir la permission du directeur du programme.

Option 3: Double diplôme avec l’Université de Strasbourg

 

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’Université York et l’Université de Strasbourg présentent leur programme conjoint de double diplôme, offert aux étudiants de la maîtrise bilingue en affaires publiques et internationales de l’ÉAPI de Glendon et à ceux du master en administrations locales et régionales en Europe de l’Institut d’études politiques de l’Université de Strasbourg.

Un petit groupe d’étudiants triés sur le volet de chacun des établissements termineront leur première année d’études de maîtrise en affaires publiques et internationales à l’École d’Affaires publiques et internationales de Glendon (ÉAPI). Glendon accueille en ce moment plusieurs étudiants de Strasbourg dans le contexte du programme de double diplôme.

La deuxième année d’études se déroule à l’Institut d’études politiques de l’Université de Strasbourg, où les étudiants des deux universités suivront les cours du master en administration publique. L’IÉP nous a confirmé récemment que les étudiants de Glendon auraient la possibilité de suivre des cours dans les autres spécialisations de ce programme, comme la M2 Carrières et Action publiques ou d’autres « parcours ».

Après avoir réussi ces deux années d’études, la première à Toronto et la deuxième à Strasbourg, les étudiants recevront deux diplômes d’études de deuxième cycle, un de chacun des établissements.

Le programme de double diplôme avec l’Université de Strasbourg vous offre la possibilité de combiner les aspects nationaux et internationaux des affaires publiques dans un cadre à la fois théorique et pratique. Vous pourrez suivre les cours des deux universités de pointe et recevrez l’enseignement de professeurs dont les domaines de spécialisation sont nombreux et variés.  Les étudiants anglophones pourront consolider leur maîtrise de la deuxième langue officielle grâce à l’immersion dans un milieu où le français est la première langue.  Strasbourg, siège du Parlement européen et du Conseil de l’Europe, regorge d’occasions stimulantes sur le plan intellectuel pour les candidats au double diplôme.