Les étudiants du programme de la MAPI ont la possibilité d’écrire un mémoire de recherche (MR) pendant leur dernier trimestre d’études, s’ils obtiennent l’approbation du directeur des études supérieures. Les étudiants qui choisissent cette option sont dispensés des deux cours au choix prévus au second trimestre de leur 2e année (soit leur dernier trimestre d’études) et ils sont aussi dispensés du séminaire avancé (PIA 6100).

Ce document fournit des lignes directrices détaillées sur l’envergure, les étapes et l’évaluation du MR, à l’intention des étudiants, des superviseurs, des deuxièmes lecteurs et du directeur des études supérieures (DÉS). L’objectif est d’assurer un équilibre entre deux exigences : avoir une structure cohérente et offrir la souplesse nécessaire pour des recherches de 2e cycle.

 

Envergure du mémoire de recherche

Le MR est un travail de recherche originale (environ 60-70 pages) portant sur un sujet concernant les affaires publiques et internationales. Il doit situer le sujet dans la littérature générale et dans un cadre conceptuel pertinent, examiner les politiques appropriées en recourant à une méthodologie adaptée et comporter une analyse critique de la littérature.

Aux fins de la MAPI, «recherche originale» est interprétée comme signifiant que l’étudiant apportera une contribution modérée à la connaissance d’au moins l’une des manières suivantes:

   a) Contribution empirique à la connaissance: cela pourrait impliquer la collecte de nouvelles données et / ou l’interprétation de données existantes (par exemple des données statistiques secondaires) d’une nouvelle manière.

   b) Contribution conceptuelle ou théorique à la connaissance: dans ce cas, l’étudiant introduirait ou affinerait un concept ou une théorie particulière et / ou appliquerait un concept ou une théorie existants d’une manière nouvelle ou à une étude de cas qui n’a pas été examinée auparavant. objectif conceptuel / théorique et qui comprend des considérations interdisciplinaires.

   c) Contribution méthodologique à la connaissance: cela impliquerait le développement d’un nouveau cadre épistémologique ou méthodologique, une nouvelle méthode de recherche et / ou l’application d’épistémologies, de méthodologies ou de méthodes existantes à un nouveau domaine de recherche intégrant une approche interdisciplinaire.

Étant donné que le projet de recherche est un document de recherche majeur (et non une thèse) au niveau du Master, le seuil de contribution à la connaissance sera modéré. De plus, il est entendu qu’un étudiant n’est pas obligé de rassembler des données empiriques primaires. Il est toutefois reconnu que le MR ne doit pas simplement passer en revue la littérature existante ni regrouper des contenus de cours antérieurs (bien qu’il puisse s’appuyer dessus). Autrement dit, il doit refléter une analyse plus approfondie que dans un travail de fin de session.

Le sujet doit porter sur une question de politique concernant les affaires publiques et internationales.

Comme la MAPI est un programme bilingue, les étudiants doivent démontrer dans leur MR qu’ils ont examiné la littérature pertinente en français et en anglais. Les questions particulières liées au bilinguisme doivent être soulevées avec le superviseur.

 

Étapes

L’option MR est un privilège et non un droit. Compte tenu des contraintes de ressources, l’option MR ne peut être accordée qu’à un petit nombre d’étudiants de la MAPI. 

Les étapes pour soumettre une proposition de recherche sont les suivantes :

1. Les étudiants souhaitant poursuivre un MR doivent transmettre un formulaire de proposition au comité de planification de la MAPI. Le formulaire doit être envoyé au courriel publicaffairs@glendon.yorku.ca avant le 30 septembre de l’année avant d’entreprendre le MRP. (Par exemple, pour faire un MR pendant la session d’hiver 2021, il faut soumettre le formulaire d’ici le 30 septembre 2020.) La proposition doit inclure :

a. Le titre proposé

b. Une approbation écrite pour la supervision par un professeur du programme (ou dans un autre programme dans des circonstances exceptionnelles)

c. Une description du projet de recherche contenant: une question de recherche ou une hypothèse à laquelle on peut raisonnablement répondre / tester en un semestre; une description du cadre conceptuel et de la méthodologie; une bibliographie d’une douzaine de titres.

d. Une discussion de toute question d’éthique (voir ci-dessous pour des informations sur l’approbation éthique)

2. Le comité de planification rendra sa décision concernant chaque demande d’ici le 15 octobre. Seuls les étudiants qui auront reçu une permission écrite du comité de planification seront autorisés à entreprendre ce projet. Le comité de planification basera sa décision sur les considérations suivantes :

  • La qualité et la faisabilité de la proposition de recherche
  • Les résultats scolaires de l’étudiant dans le programme, jusqu’à présent (une moyenne générale minimale de A- sera exigée,  et une moyenne minimale de A- dans le cours de méthodologie, sauf dans des circonstances exceptionnelles)

3. Après avoir obtenu la permission de faire un MR, l’étudiant rencontrera son superviseur pour établir un plan de travail et fixer des échéances. Les directives de mise en forme fournissent plus d’informations sur le format et le style de planification.

4. Avant le 30 janvier de l’année de rédaction du MR, l’étudiant, en consultation avec son superviseur, transmettra au comité de planification le nom d’un deuxième lecteur prêt à remplir ce rôle. (Voir plus bas les critères de sélection du deuxième lecteur.) Le nom du deuxième lecteur doit être envoyé au courriel publicaffairs@glendon.yorku.ca avant le 30 janvier.

5. L’étudiant devra soumettre son MR au superviseur et au deuxième lecteur au plus tard le 1 avril.

6. L’étudiant(e) intègre les commentaires du superviseur et du second lecteur (le cas échéant). Après avoir obtenu l’approbation du superviseur et du deuxième lecteur, l’étudiant transmet une copie électronique (pdf) de son MR, ainsi qu’un formulaire de permission pour le MRP, à l’adjoint administratif du programme avant le 15 avril.

7. Le superviseur communiquera la note et le rapport d’évaluation du superviseur  et du deuxième lecteur à l’étudiant, au DÉS et à l’adjoint administratif du programme avant le 27 avril.

 

Procédures concernant l’éthique

Les étudiants souhaitant effectuer des recherches primaires sur des sujets humains doivent obtenir l’autorisation du comité de planification de la MAPI avant de mener des recherches sur des sujets humains. Il est de la responsablité de l’étudiant de demander l’approbation de l’éthique dans les meilleurs délais. Seuls les étudiants qui ont reçu la permission d’effectuer un MR peuvent demander une approbation en matière d’éthique.

Les étudiants peuvent demander l’approbation de l’éthique en soumettant un Formulaire de consentement informé: Recherche incluant des participants humains et un Protocol: Recherche incluant des participants humains au Comité de planification au courriel publicaffairs@glendon.yorku.ca avant le 30 novembre.

De plus amples informations sur le processus d’examen éthique sont disponibles à l’adresse suivante:

http://secretariat-policies.info.yorku.ca/policies/ethics-review-process-for-research-involving-human-participants-policy/

http://research.info.yorku.ca/ore/policies-guidelines/

Pour toutes questions, veuillez contacter l’adjoint administratif du programme.

 

Rôles et responsabilités

Étudiant :

  • L’étudiant doit respecter toutes les dates limites indiquées ci-dessus. Des extensions seront uniquement accordées à la discrétion du Comité de planification en cas de circonstances personnelles, familiales ou médicales exceptionnelles.
  • L’étudiant doit respecter les principes de l’intégrité universitaire, conformément à la politique du Sénat (http://www.yorku.ca/academicintegrity/students/index.htm). Les étudiants reconnus coupables de plagiat échoueront à leur MR.
  • Les étudiants qui comptent faire participer des êtres humains à leur recherche primaire doivent obtenir les approbations déontologiques nécessaires avant d’entreprendre la collecte de données primaires.

Superviseur :

  • Le superviseur doit être affilié à la Faculté des études supérieures et être membre de l’École d’Affaires publiques et internationales de Glendon. Si l’étudiant ne trouve pas, au sein du programme de MAPI, un enseignant ayant des intérêts de recherche pertinents et disponible pour superviser le MR, il peut proposer le nom d’un superviseur d’un autre programme de l’Université York. Le DÉS déterminera si le superviseur proposé est un choix pertinent. La co-supervision est découragée, mais pourrait toutefois être approuvée si des justificatifs suffisants sont fournis.
  • Le superviseur est principalement responsable de guider et de conseiller l’étudiant.
  • Le superviseur est responsable de trouver, en collaboration avec l’étudiant, un deuxième lecteur potentiel. Il contactera le deuxième lecteur pour connaître sa disponibilité/son intérêt et soumettra le nom de cette personne au DÉS afin d’obtenir son approbation.
  • Le superviseur évaluera le MR, en collaboration avec le deuxième lecteur. Le superviseur est responsable de rédiger le rapport d’évaluation, d’inclure les commentaires du deuxième lecteur, de soumettre la note finale et de communiquer celle-ci à l’étudiant, au DÉS et à l’adjoint administratif du programme de MAPI, avant la date limite pour la soumission des notes.

Deuxième lecteur :

  • Le deuxième lecteur doit être un membre du corps professoral affilié à la Faculté des études supérieures. Idéalement, il doit faire partie de l’École d’Affaires publiques et internationales de Glendon. Si le superviseur ne trouve pas, au sein de la MAPI, un enseignant ayant des intérêts de recherche pertinents et disponible pour être un deuxième lecteur, il peut proposer le nom d’un collègue d’un autre programme de l’Université York. Le DÉS déterminera si le deuxième lecteur proposé est un choix pertinent.
  • Le deuxième lecteur est principalement responsable de lire la version finale du MR et de donner son avis, ainsi que des commentaires écrits, au superviseur avant la date limite pour soumettre les notes finales.
  • Le deuxième lecteur pourrait être disponible pour des consultations avec l’étudiant avant la soumission finale du MR. Cependant, le superviseur est la personne principalement responsable de fournir des conseils, et le deuxième lecteur doit s’efforcer de donner à l’étudiant des conseils complémentaires à ceux du superviseur, plutôt que contradictoires. S’il existe une divergence de points de vue, il incombe au deuxième lecteur d’en informer le superviseur.

Directeur des études supérieures (DÉS) et comité de planification :

  • Le DÉS est principalement responsable de s’assurer que les étapes suivies pour le MR respectent toutes les directives et les politiques applicables aux niveaux du programme, de la faculté et de l’université.
  • En suivant les conseils du Comité de planification de la MAPI, le DÉS prend des décisions concernant la demande de MR et le choix du superviseur et du deuxième lecteur.
  • Si l’étudiant a des difficultés ou des préoccupations avec le superviseur ou les étapes du MR, il doit en discuter avec le DÉS dès que possible. Le Comité de planification est responsable de répondre à ces préoccupations et de trouver des solutions, en collaboration avec l’étudiant et le superviseur.

Adjoint administratif

  • L’adjoint administratif du programme de MAPI est principalement responsable d’aider l’étudiant, le superviseur, le deuxième lecteur et le DÉS avec les procédures et les exigences administratives concernant le MR.
  • Il conserve des copies des documents pertinents, notamment des formulaires et de la version finale du MR.

 Évaluation

Le MR final est évalué par le superviseur et le deuxième lecteur. Ils doivent s’entendre sur la note finale et sur les commentaires à inclure dans le rapport d’évaluation. Si le superviseur et le deuxième lecteur ne sont pas d’accord sur la note finale et les commentaires, ils doivent en informer le DÉS dès que possible. Le DÉS nommera alors un troisième lecteur pour évaluer le MR.

Une note, correspondant à une lettre, sera attribuée au MR. Cette note apparaîtra sur le relevé de notes de l’étudiant, mais ne sera pas prise en compte dans le calcul de la moyenne pondérée de l’étudiant.

La note doit être attribuée conformément aux lignes directrices de la Faculté des études supérieures :

A+      (Exceptionnel)
A        (Excellent)
A-       (Très bien)
B+      (Bien)
B        (Satisfaisant)
C        (Passable)
F        (Échec)
I         (Incomplet)

Lors de l’évaluation du MR, le superviseur et le deuxième lecteur doivent tenir compte des critères d’évaluation suivants :

  • Examen de la littérature : le mémoire situe-t-il le sujet dans la littérature pertinente? L’étudiant a-t-il examiné de manière critique les recherches existantes?
  • Cadre conceptuel et analytique : dans quelle mesure l’étudiant a-t-il adéquatement défini et appliqué les termes/concepts clés? Existe-t-il un cadre conceptuel approprié pour guider l’analyse? La méthodologie est-elle bien expliquée et justifiée? L’analyse intègre-t-elle des approches interdisciplinaires?
  • Originalité : dans quelle mesure l’étudiant a-t-il apporté au moins une contribution aux connaissances indiquées ci-dessus – c.-à-d. empiriques, conceptuelles et/ou méthodologiques dans une perspective interdisciplinaire? Est-ce que l’article dépasse la simple revue de littérature ?
  • Argumentation : l’étudiant appuie-t-il adéquatement son analyse avec des preuves, des sources existantes et des exemples persuasifs?

Le rapport des examinateurs doit contenir une évaluation générale, en plus de répondre aux critères d’évaluation ci-dessus.

Pour plus d’information sur comment écrire un MR