Lorsqu’on reçoit de travail, c’est iimportant qu’on comprend exactement ce que le professeur attend en termes de son contenu et de sa forme. 

Ci-dessous, vous trouveriez des ressources qui peuvent t’aider à rédiger les types de travaux communs. 

Les bibliographies annotées varient en taille, en profondeur et en portée, selon leur objectif. En général, une bibliographie commentée se divise en deux parties :

Partie 1 : Une liste de livres, d’articles, et de documents le plus souvent classés en ordre alphabétique par nom de famille de l’auteur, selon un style bibliographique particulier (p. ex. : MLA, APA ou Chicago).

Partie 2 : Chaque élément de la liste est suivi d’un commentaire. Ce commentaire peut comprendre un résumé de l’élément, une évaluation de l’élément ainsi qu’une description de la façon dont cet élément peut être utilisé. Les commentaires peuvent varier en longueur, pouvant aller de quelques phrases à plusieurs pages. Habituellement, les professeurs demandent des commentaires de 100 à 400 mots.

Il existe différents formats qui peuvent être acceptables ou prévus pour un travail de recherche précis. Clarifiez sans attendre toute incertitude au sujet des attentes de votre professeur.

On retrouve souvent, dans les universités nord-américaines, la forme générale en trois parties connue sous le nom d’Anglo-American Essay Form. Un essai qui adopte cette forme répète trois fois les idées principales en différents degrés de profondeur et de longueur : une fois dans l’introduction, de nouveau dans le corps du texte et finalement dans la conclusion.

  • Une introduction informe votre lecteur de ce dont traite votre travail de recherche (le sujet), la façon dont la discussion se poursuivra (un plan de ce qui suivra) et la conclusion à laquelle vous arriverez (souvent sous forme d’énoncé de thèse)
  • Le corps du travail comprend la présentation détaillée et une discussion (analyse) des renseignements, des preuves, des modèles, des options et des raisons expliquant la position que vous prendrez éventuellement
  • Une conclusion rappelle à votre lecteur l’analyse et les plus importants points de discussion, et présente une décision (ou des décisions) à ce sujet

La proposition de reherche a pour but de détailler in projet de recherché qui répondrait à une question de recherche clairement définie. 

Accéder au guide à la proposition de recherche de l’Université de Sherbrooke 

Accéder au guide d’uOttawa (voyez la section La proposition de recherche, p 96)

Le compte rendu critique est un texte qui reprend de façon réduite les idées essentielles d’un autre texte (le texte étudié), qui les évalue. En générale, le compte rendu critique est écrit à la troisième personne et est compose de trois parties : un résumé, une analyse et une évaluation du texte étudié. 

Accéder au guide au compte rendu critique de l’Université Laval

Accéder au guide d’uOttawa (voyez la section Le compte rendu critique, p 87)

Le rapport de laboratoire est le compte rendu d’une experience scientifique faite en laboratoire. Il veut non seulement décrire l’expérience, mais aussi expliquer ses résultats et leur signification possible. La structure d’un rapport de laboratoire varie d’une discipline à l’autre, donc il faut suivre les consignes du professeur. 

Accéder au guide au rapport de laboratoire de l’Université de Montréal

Accéder au guide d’uOttawa (voyez la section Le rapport de laboratoire, p 98)

Le résumé est un texte qui reprend de façon réduite les idées essectielles d’un autre texte (le texte d’origine). En règle générale, le résumé suit la progression du texte d’origine et ne comprend ni l’explication, ni l’analyse, ni évaluation.  

Accéder au guide au résumé d’uOttawa (voyez la section Le résumé, p 100)

Accéder au guide au résumé de l’Université Laval